• Miroir mon beau miroir ... dit moi qui est la plus belle ?

     

    C'est Nantes ... bien sûr !!!!


    votre commentaire
  • Bords de l'Erdre au Canal St Félix.

     

    C'est le port de l'Erdre et, le toit rouge de "Chez Félix" ....

     


    votre commentaire
  •  

    La Folle Journée 2016.

    Le Grand Orchestre de l'Oural dirigé par Dmitri Liss.

     

    Pour sa 22ème édition "La Folle Journée" explore cette année le thème de la Nature, celle-ci n’ayant cessé d’inspirer les musiciens à travers les âges. Il y avait donc un vaste choix d'œuvres à découvrir ou redécouvrir à la Cité des Congrès. Bien sûr quand un mélomane dit Nature, il pense tout de suite aux Quatre Saisons de Vivaldi ou à la Symphonie Pastorale de Beethoven. Mais pour ma part, la Nature s'est manifestée à travers le "Cygne" avec le concert donné par l'Orchestre Philharmonique de l'Oural dirigé par le virevoltant Dmitri Liss et produisant "Le Lac des Cygnes" de Tchaïkovsky" et "Le Cygne de Tuonela" du musicien finlandais Jean Sibelius.

    Dans la grande Hall, là où le spectacle est permanent, j'ai particulièrement apprécié les "Maîtres Tambours du Burundi", un show haut en couleurs.

    Décidemment, le succès de cette folle manifestation nantaise ne se dément pas …

     

    >> Les Maîtres Tambours du Burundi.


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bonne année 2016

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Trois années se sont écoulées depuis que Nantes ait été nommée "Capitale verte de l'Europe".

    Un titre qu'elle a pu obtenir grâce à une politique volontariste pour rendre la ville la plus "verte" possible. Le jury d'attribution notait alors que : "Tous les habitants de Nantes vivent dans un rayon de 300 mètres autour d'une zone verte". Oui, mais pour obtenir ce résultat, la ville a traqué le moindre espace inoccupé, la moindre jachère urbaine et les a convertis tant bien que mal en ces fameuses "zones vertes". Pour faire au plus vite, au moins coûteux on y a installé des bacs de fortunes faits de bidons, de palettes, de "big bags" … et d'autres objets détournés qui séduisent tant les écolo-bobos.

    Oui mais voilà, trois ans après tout est resté "en plan", plus rien n'est entretenu et partout ce ne sont que bidons rouillés, palettes pourries et "big bags" éventrés … Et, désormais tous les habitants de Nantes vivent dans un rayon de 300 mètres autour d'une zone peu reluisante.

     

    >>  Voir aussi: "Nantes ... nature et découvertes"

     

     


    votre commentaire