• Nantes: entrée du Lieu Unique.


    Ceux qui attendaient Estuaire 2011 devront patienter jusqu'à 2012 !
    Les œuvres d'arts plastiques d’Estuaire, qui animent et embellissent les bords de Loire jusqu’à Saint-Nazaire, ne seront donc pas au rendez-vous programmé depuis longtemps.

    Est-ce l'effet des crises économico-financières que nous subissons ?
    Sans doute, car après un départ en fanfare en 2007, l'édition de 2009 était déjà en demi-teinte et l'édition de 2011, carrément reportée …

    A Nantes, on a misé sur le haut niveau culturel, mais le haut niveau se paye souvent au prix fort … et les temps actuels devraient inciter au "moderato cantabile" … !

     

    >> Estuaire, site officiel.

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Le fameux trois mâts sera en escale à son port d''attache (Nantes) du 25 octobre au 1er novembre 2011. Le navire sera alors ouvert au public durant quelques jours.

    Cet été, il a fait escale sur mon lieu de vacances (Port-Vendres). L'accueil qui lui fut réservé fut si chaleureux, qu'à son départ, il fit quelque chose d'exceptionnel, une manœuvre que l'on ne voyait plus depuis bien longtemps : une sortie du port à la voile.
    Quel spectacle …. !


    votre commentaire

  • A Nantes, la collecte sélective tourne au fiasco.

    La future usine de la Prairie des Mauves, qui doit à terme trier les sacs bleus des sacs jaunes, tarde à sortir de terre et ne sera opérationnelle au mieux qu'en 2013 !

    Aujourd'hui, seul 13% du tonnage collecté par ce système est recyclé; les 87% restant sont soit incinérés soit transportés par camions dans les départements voisins, principalement à Changé, en Mayenne … à 173 kilomètre de là … Bonjour l'impact écologique.

    Entre le maire (PS) et ses alliés écologistes, il n'y a pas que les ordures qui s'incinèrent mal, le torchon aussi brûle … et le projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes met de l'huile sur le feu.


    votre commentaire
  • Nantes, Quai du Président Wilson

     

     

    Le problème de Nantes, c'est son maire, opposant caricatural au plan national, représentant d'une gauche archaïque.
    Il dessert l'image de Nantes et handicape son développement économique.

    Ainsi, la construction de la métropole Nantes--Saint-Nazaire prend du retard.
    La conviction est là, mais, entre l'affichage et la réalité, il y a une volonté qui s'étiole.
    On a les fondations, mais les murs ne montent pas. Et je ne suis pas sûr qu'on ait les plans précis …



    1 commentaire

  • Après cinq années passées à assurer la navette sur l'Erdre entre la Gare Sud et la Jonelière, le Navibus de la TAN, le "Jules-Verne" a stoppé ses rotations en août dernier. La raison: une trop faible fréquentation et son corollaire : un déficit d'exploitation qui atteignait 450 000 € par an.

     

    En cinq ans, plus de 3 M€ auront donc été engloutis dans le fonctionnement et les aménagements du Navibus, à savoir: la construction des sept stations et la mise aux normes de sécurité du tunnel Saint-Félix. Une mise aux normes aujourd'hui guère utile et qui, à elle seule, aura coûté plus de 500 000 €.

     

    Mais le plus beau reste à venir …

    Le contrat initial passé entre la TAN et la société des Bateaux Nantais, propriétaire du bateau "Jules-Verne", prévoyait qu'en cas d'arrêt de l'exploitation, Nantes Métropole le rachèterait pour un montant correspondant au coût de l'emprunt contracté par les Bateaux Nantais pour financer la construction de ce fameux Navibus, soit 711 000 €.

     

    Seulement voilà, Nantes Métropole, n'ayant aujourd'hui aucune utilité du bateau, l'a aussitôt revendu … aux Bateaux Nantais, qui vont l'exploiter pour effectuer des mini-croisières sur l'Erdre. Cette fois-ci, le montant de la transaction est de 300 000 €.

    Le calcul est facile, et dans l'opération, Nantes Métropole perd 411 000 €.

     

    Au final, l'expérience aura coûté cher, très cher aux contribuables nantais.

    Vraiment, Nantes Métropole nous mène en bateau, … et au prix des croisières de luxe !

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique