• Les quatre oreilles du petit LU...

    Matrice et moules à petits LU


    Avec la vente des petits LU de Danone à l'américain Kraft, un nouveau monument de notre histoire alimentaire franchouillarde échappe à notre patrimoine.
    Ce petit rectangle plat aux bords crantés fait partie de l'histoire de France au même titre que la baguette et la 2 CV....

     Il a réjoui des générations d'enfants français à l'heure du goûter à une époque, il est vrai, où c'était un luxe de remplacer par des biscuits le morceau de pain agrémenté de carrés de chocolat.
    Mais le charme du petit LU, ce sont ses "oreilles". Avec ses quatre coins renflés, ce biscuit est unique. Il ne se croque pas, il se grignote. Des millions de bouches ont, sur des décennies, entamé un LU par "une oreille". Coin après coin, on déguste le rectangle au goût doré et cuit juste à point. Cela est devenu un art de manger ce gâteau somme toute assez insipide, surtout comparé à ce que le marché offre aujourd'hui.

    La célèbre invention du pâtissier nantais Jean Romain Lefèvre et de son épouse Pauline Isabelle Utile ... porte finalement bien son nom de "bis-cuit" puisque maintenant, après Danone, c'est Kraft qui le fera cuire ... une deuxième fois (bis) ...

     


  • Commentaires

    1
    alain R.
    Lundi 30 Juillet 2007 à 18:54
    Miamm ...
    Oui vraiment mythique le p'tit LU, sa disparition serait une perte incomensurable.
    2
    STop
    Samedi 22 Mars 2008 à 13:46
    Moule
    À présent, nous serons tous moulés dansle même moule à ghetto !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Vendredi 27 Mai 2011 à 12:35
    petit LU
    ça se voit que les matrices et les moule a petites LU demande plus de précision et de finition .bon travail
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :