• Les sakura (桜 / 櫻, sakura) sont les cerisiers ornementaux du Japon et ce nom désigne aussi leurs fleurs.

    Les sakura tiennent une place de première importance dans la plupart des jardins, des parcs, écoles et bâtiments publics japonais.
    Comme les années fiscales et scolaires commencent toutes les deux en avril, le jour de la rentrée des classes coïncide avec la saison des cerisiers en fleurs dans la plus grande partie de l'île de Honshū.

    Alors cette année, Nantes est "raccord" avec l'ile du "soleil levant" car, ici comme là-bas, actuellement les sakura sont partout en fleurs …

     

    >> Les cerisiers sont en fleurs à Fukushima ... malgré tout.


    votre commentaire

  • Pour sa 21ème édition, la Folle Journée a offert à son public près de 350 concerts.

    Un nombre si considérable que la Cité des congrès ne peut plus accueillir tout le monde.

    Alors le Lieu Unique, tout proche, est "réquisitionné" pour l'évènement et, pour que les spectateurs ne s'égarent pas dans la ville, un cheminement lumineux a été mis en place entre les deux lieux, tout au long du cours du Champ de Mars qui revit .... comme un second Noël !

     

    >> La Folle Journée 2015

     


    votre commentaire
  • Chaque soir de la semaine de Noël, la cathédrale St Pierre et St Paul de Nantes a servi de toile de fond au spectacle Illumin'Nantes.
    Un enchantement pour les petits comme pour les grands : magique, poétique, féérique ...


    votre commentaire

  • Rue de Coulmiers, La Case Bourbon est censée vous emmener, comme son nom l’indique, aux confins de l’Océan Indien, à l’île de la Réunion.

    Mais le peintre qui a apposé le nom du restaurant sur la vitre de la devanture avait-il abusé du rhum local pour faire cette grossière faute d'orthographe ? A moins qu'il ait vidé une bouteille de bourbon, pour finalement écrire:  "BOUBON" ... hic !


    votre commentaire

  • Sur le cours des 50 otages, cette boutique attire mon attention : "Le Paradis de Damas".

    La capitale syrienne serait donc un "éden" pour ses résidents ?

    Etonnant, quand l'on sait qu'à quelques 3 000 kilomètres de là, le conflit qui a débuté en mars 2011 a fait plus de 162 000 morts et neuf millions de réfugiés et de déplacés, soit près de la moitié de la population syrienne !!!

    Ce paradis n'est rien moins qu'un enfer …

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique