•  

    Vu boulevard Vincent Gache : est-ce une oeuvre d'art cinétique d'un élève de Sotto ?
    Non plus simplement l'accés sur-sécurisé à un parking d'immeuble de ce boulevard qui coupe l'ile de Nantes ...

     

     


    votre commentaire

  • Ce pont a quelque chose de New yorkais.
    Bien sûr, il ne rivalisera pas avec les prestigieux ponts de Brooklyn ou le Verrazano, des ponts qui relient Manhattan aux beaux quartiers ...
    On lui trouvera par contre une parenté certaine avec les ponts New yorkais, des quartiers de l'est, vers le Queens et Long Island, là où il faut traverser l’East River en enjambant une petite île, Roosevelt Island ...

    Mais nous ne sommes pas à New York, nous sommes bien à Nantes.
    Où exactement ? Mais sur le pont de Pornic, en direction de Rezé ...

     

     


    votre commentaire

  • Le Square Vertais, dans l'île de Nantes, a quelque chose de singulier. Il est à la fois paisible et urbain, bucolique et industriel ...

    La lourde structure de béton qui le traverse de part en part, se coule gracieusement dans cet écrin de verdure.

    Est-ce dû à la courbe tout en douceur de la voie ferrée aérienne ? Est-ce grâce aux arbres peints "en trompe l'œil" sur les piliers ?
    Mais ce qui pourrait-être un lieu banal, voire sinistre, devient ici un endroit calme, reposant ... et rieur, dès l'apparition des premiers bourgeons.


    votre commentaire
  •  

    Sur l'improbable Quai du Président Wilson, dans un environnement paradoxalement à la fois industriel et désertique, je tombe sur ces affiches. Médrano et Holiday on ice, deux noms qui se télescopent dans ma mémoire et me renvoient aux années où le chanteur Antoine voulait mettre Johnny "en cage à Médrano"... Hallyday, Holiday ... même combat !

     

     


    votre commentaire


  • Nous vous l'avions déjà annoncé ici même, la raffinerie Béghin-Sayde Nantes devait fermer définitivement ses portes en juillet 2009.
    Mais, on vient de l'apprendre, un certain sursis semble lui être accordé, dans la mesure où, le groupe Téréos, propriétaire des lieux, envisage maintenant de conserver temporairement sur place le conditionnement du sucre, ce qui va permettre de maintenir une centaine d'emplois...

    Le sucre roux déjà raffiné, pourrait arriver directement de l'île de la Réunion par bateaux, et l'unité de Nantes procéderait alors pour quelque temps encore à son conditionnement ...
    Le site a donc maintenant quelques années devant lui ... sans doute avant l'emballage final ...!

     

    >> Voir aussi sur PertiNantes : "Sucré ... Salé"

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique