•  

    Nantes est un port ...

     

    Pour ceux qui en douterait ou qui l'aurait oublié: Nantes est un port.
    Son passé parle pour lui, au début du 18ème siècle Nantes est le premier port d’Europe et développe le commerce triangulaire. Le port de Nantes continue sa croissance après la révolution, mais il sera fortement endommagé lors des bombardements de la 2ème guerre mondiale.

    En 1991, un rapprochement s'effectue avec St Nazaire et le "Port Atlantique Nantes-Saint-Nazaire" est créé  pour peser au niveau international.


    votre commentaire
  • Folle journée 2017.

     

    Pour sa 23ème édition "La Folle Journée" nous invite à découvrir les influences et les liens entre la musique et la danse. Sur cette thématique, il y avait un vaste choix d'œuvres à découvrir ou redécouvrir à la Cité des Congrès. 

     Pour ma part, la danse s'est manifestée à travers le concert donné par le Sinfonia Varsovia Orchestra dirigé par Grzegorz Nowak et produisant les Danses hongroises de Brahms, les Danses slaves de Dvorak, les Danses extraites de Peer Gynt d'Edvard Grieg et enfin les danses de Galanta de Zoltan Kodaly.

    Dans la grande Hall, là où le spectacle est permanent, j'ai particulièrement apprécié les "Voces8" un groupe vocal britannique, de haut vol.

    Décidemment, le succès de cette folle manifestation nantaise ne se dément pas …


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Décidémént ça mord pas ...


    votre commentaire
  • Celèbre pour un mot ... qu'il n'a sans doute pas prononcé !

     

    Il  est né et mort à Nantes et c'est l'un des plus célèbre général de division du Premier Empire.

    Selon une légende très populaire, Pierre Cambronne commandant le dernier carré de la Vieille Garde à Waterloo, sommé de se rendre par un général britannique, aurait répondu : « La garde meurt mais ne se rend pas ! »

    Puis, devant l'insistance du Britannique, il aurait eu une réponse aussi énergique que concise, aujourd'hui connue comme le « mot de Cambronne », qu'il nia cependant tout le reste de sa vie avoir prononcé: « Merde ! »

    Plus tard, Cambronne ironisera sur la phrase qui lui a été attribuée : « Je n'ai pas pu dire « La Garde meurt mais ne se rend pas », puisque je ne suis pas mort et que je me suis rendu ».

    Cambronne vient ensuite résider à Nantes au no 3, rue Jean-Jacques-Rousseau. Non loin de là, en 1842, le roi Louis-Philippe Ier autorise sa ville natale à élever une statue en son honneur. Le monument est placé au centre du cours qui porte désormais son nom.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique