• La Bouteillerie : RIP

    L'Entrée ouest du cimetière La Bouteillerie située place de la Médaille-Militaire.

     

    Ce n'est pas le cimetière le plus célèbre de Nantes bien sûr, mais La Bouteillerie possède dans ses carrés les ancêtres des grandes familles nantaises. Les illustres commerçants ou industriels de la ville sont là : Decré, Dubigeon, … mais aussi les artistes et écrivains : Guépin, Cadou, Mellinet …
    Un carré militaire occupe le centre du cimetière. Dès 1919, sont inhumés là tous ceux qui succombent dans les hôpitaux militaires établis à Nantes durant la Première Guerre mondiale.
    1 781 tombes pour de soldats français mais aussi anglais, belges, russes, polonais, allemands et des combattants venus des colonies françaises : Algériens, Sénégalais, ou d'autres avec des noms aux consonances asiatiques.

    En 1931, le bateau à vapeur le "Saint-Philibert", effectuant la liaison depuis l'île de Noirmoutier vers le continent, fait naufrage. Ce drame entraîne la mort de près de 500 personnes. Ayant constaté que 54 des corps retrouvés n'ont pas de proches ou de famille pour leur donner une sépulture, la ville de Nantes décide de leur offrir des obsèques solennelles, et les fait enterrer à la Bouteillerie.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires