• Au 11 de la rue de Bouille, un atelier a été dernièrement reconverti en logements. Seule la porte d'accès d'origine subsiste et, près d'elle, un panneau indique : "Dépôt ROBY S.A Fournitures générales pour Sellerie, Tapisserie, Carrosserie".

    On comprend qu'il s'agit d'une activité d'un autre âge qui ne doit plus avoir sa place dans notre économie mondialisée. Car pour la société ROBY, tout commence en 1803 avec la fourniture de selleries pour les chevaux de l'empereur Napoléon Ier.

    En 2002 la raison sociale devient "Roby S.A.S." filiale du Groupe Boyriven, un équipementier spécialisé dans les composants pour véhicules industriels.
    En 2004, le groupe en question – considérant que cette activité historique n'était plus stratégique pour lui- cède sa filiale de sellerie Roby au fonds lyonnais Lamrock.

    On comprend dès lors que le "Dépôt nantais" de la rue de Bouille ait été repris par un promoteur immobilier qui a su en faire fructifier les mètres carrés vers une activité beaucoup plus lucrative que … la sellerie pour chevaux !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires