• Les arbres bleus de Christine O'Loughlin semblent sortir de l'Erdre et se diriger vers le cours des 50 otages. L'artiste d'origine australienne aime intervenir dans l'espace, déplaçant, inversant, décalant le quotidien pour faire naître quelque chose de l'ordre du rêve, de la poésie, de la fable …
    Et il est vrai que dans la nuit, dans les phares des voitures, dans la brume artificielle, une chorégraphie bleue, irréelle semble traverser la ville …

     

     A découvrir, Cours des 50 Otages, jusqu'au 30 novembre 2009.

     

     


    votre commentaire

  • Ce week-end, les nantais ont pu voir ce que l'on faisait avec une partie de leurs impôts.

    Ce fut "Royal" et même "de luxe", mais … le luxe ça coute cher : au bas mot 8 millions d'euros pour les marionnettes géantes.
    A Nantes, il faut être "du bon côté" pour pouvoir bénéficier de la manne "métropole" … !

     

     

     

     

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires